La Pastorale

La Pastorale

Notre école est sous tutelle diocésaine.

Les élèves bénéficient d'une heure hebdomadaire de culture chrétienne ou bien de catéchèse en primaire et de temps d'éveil à la foi en maternelle/CP.

La catéchèse est dispensée au sein de l'école. 

Nous travaillons en étroite collaboration avec la paroisse du Val Vert et le Père Ollu.

Bien entendu, les temps forts (Toussaint, Noël et Pâques) donnent lieu à une célébration.

Ensemble, nous avons bâti un projet d'animation pastorale.

 

L’Ecole catholique propose à tous son projet éducatif spécifique et accomplit dans la société un service d’intérêt général. C’est pourquoi les écoles catholiques s’inscrivent délibérément dans une logique de contribution au service éducatif de la Nation[1].

L’Ecole catholique est un lieu où est proposée la Bonne Nouvelle de l’Evangile[2] afin que chacun puisse découvrir librement Jésus Christ, entendre sa Parole, cheminer dans la Foi, en la célébrant et en la vivant au quotidien.

Monseigneur Luc CREPY, évêque du Puy-en-Velay[3], rappelle : « Ce qui appartient en propre à l’Ecole catholique, c’est de créer pour la communauté scolaire une atmosphère animée d’un esprit évangélique de liberté et de charité. [4]». Chaque établissement cherche à favoriser l’épanouissement et le développement de la personne humaine[5]. Ainsi toute la communauté éducative offre à chacun la nécessaire ouverture aux autres, à la réalité du monde, à Dieu et au service de tous[6].

En fidélité à l’Evangile et à l’écoute du Christ, trois attitudes guident notre conduite au quotidien :

  • Poser un regard bienveillant et confiant sur chacun ; avec une attention préférentielle à ceux qui connaissent une fragilité personnelle, familiale ou sociale[7].
  • Offrir à chaque élève une formation respectueuse et intégrale de sa personne[8].
  • Permettre à chacun de grandir dans son humanité et oser toujours une parole qui encourage.

 

Nombreux sont, hier et aujourd’hui, les témoins de la Foi et de la joie de l’Evangile. A la suite du Christ, ils tracent pour nous un chemin qu’il est bon de découvrir et d’approfondir au sein de nos établissements.

 

[1] Art.13. Statut de l’Enseignement catholique en France – 1er juin 2013.

[2] En référence aux art. 19 à 25 du Statut de l’Enseignement catholique en France – 1er juin 2013.

[3] Art. 28 : « Comme pasteur de son peuple, l’évêque est le promoteur et le gardien des écoles catholiques dans la portion de l’Eglise qui lui est confiée.»

[4] Concile Vatican II, Déclaration sur l’éducation chrétienne (Gravissimum Educationis), 1965, § 8.

[5] Art. 46 Statut de l’Enseignement catholique en France – 1er juin 2013.

[6] Art. 119. Statut de l’Enseignement catholique en France – 1er juin 2013.

[7] Art. 25. Statut de l’Enseignement catholique en France – 1er juin 2013.

[8] Art. 36. Statut de l’Enseignement catholique en France – 1er juin 2013.

 

Les objectifs de notre projet pastoral :

1 - Accueillir l’autre avec bienveillance :

• Le respect, l’écoute.
• L’accompagnement (donner du temps et se donner le temps de).
• L’ouverture par la connaissance pour permettre à l’autre de faire ses propres choix (pensées multiples).


2 - Offrir à tous et à chacun la possibilité de découvrir le Christ :

• Proposer la connaissance de ce qui constitue les spécificités de la culture chrétienne, de la foi catholique.
• Montrer que la culture chrétienne est ouverte au monde : "Oser dire qui nous sommes et accueillir aussi sans obliger".


3 - Permettre à celles et ceux qui le souhaitent de "grandir dans la foi" :

• Proposer la catéchèse.
• Proposer les sacrements.


4 - Insérer l’établissement catholique et ses activités dans la vie de l’église locale, diocésaine.

 

Quelles mises en œuvre (actions) pour chacun de ces objectifs ?

Objectif 1 :

• Accueillir tous les élèves sans distinction.
• S’obliger la rencontre (au moment de l’inscription, à des moments de l’année…).
• Organiser par l’écoute et l’accompagnement la gestion des conflits.
• Penser «communication non violente».
• Les rencontres sont animées par un regard chrétien à l’image et à la suite de Jésus : bienveillance et exigence.
• Accueillir le jeune en prenant en compte qui il est selon les étapes de sa croissance et le préparer à être décideur dans le respect de sa propre personne et de l’autre comme l’EARS (éducation Affective Relationnelle et Sexuelle).
• Agir avec le souci permanent de ce qui touche au gaspillage, à la santé, à l’alimentation… : un outil, le CESC (Comité d’éducation à la Santé et à la Citoyenneté) qui est labellisé E3D.
• Les temps forts : actions d’encouragement aux dons - actions de prévention.

Objectif 2 :

• Mettre en œuvre «La culture chrétienne» : professeurs, bénévoles, personnels, parents en sont les acteurs.
• Les temps forts «ouverture aux mondes» des regards croisés de chrétiens engagés.
• La découverte de notre environnement chrétien (patrimoine…).

Objectif 3 :

• Proposer des parcours de catéchèse : Ex. - Appui sur Kim et Noé avec son prolongement pastoral, les parcours proposés par la pastorale diocésaine.
• Proposer des sacrements (baptême, confirmation, communion).
• Proposer des célébrations : temps de recueillement, temps de prière, temps de célébrations.

Objectif 4 :

• Entretenir le lien avec les paroisses pour la préparation aux sacrements.
• Participer aux actions avec le diocèse : Ex - Le jubilé, les pèlerinages, les messes des familles.
• Être un relai de l’information de l’église : panneaux d’affichage, information, relai…

L’ensemble de ces activités doit encourager à rejoindre 3 dimensions résumées par 3 verbes d’action : «Annoncer, Célébrer/Prier, Servir/Témoigner». Les acteurs en sont les jeunes et les adultes (enseignants, personnels, parents, bénévoles).